Bien marcher pour bien digérer


Parmi les nombreuses règles de bienséance, et à plus forte raison de bien-être que l’on enseigne à tout être humain civilisé, il y a le fait de bien mâcher la nourriture. Cette action qui pour beaucoup serait des plus rudimentaires voir à la limite de l’ordinaire est la base même du processus de digestion dont il constitue la première étape et ne saurait être négligé ou outrepassé sous peine de quelques méandres sur le métabolisme ou la santé dans sa globalité. Certains avanceraient contre de telles affirmations qu’il ne s’agirait que d’un ramassis de convention voué à créer des embêtements.

Comme une vérité ne peut être démentie sans connaissance de sa véracité, on se doit d’effectuer une analyse plus poussé de ce processus dans tous ses aspects et latéralités.  Le terme mastication vient du mot grec Mastax qui évoque la mâchoire. Une des nombreuses particularités est que dans tout le règne animal, elle n’est effectuée que par les mammifères.  Les opérations se dérouleront essentiellement à l’intérieur de la bouche et consistent au concassement des aliments à travers les molaires, lesquels vont réaliser une sorte de mouvement synchronisé avec la langue et les joues. La finalité visée par l’exercice est la constitution d’une masse alimentaire pâteuse construite avec divers petits fragments imprégnés progressivement de salive pour la ramollir en plus d’y ajouter différents composés chimiques à savoir principalement les enzymes. L’intérêt particulier de ces substances est que, dans une observation à l’échelle des molécules,  elles viennent diviser et faciliter l’assimilation d’une grande variété de nutriments à l’exemple des protéines, des matières grasses lipides et des réserves d’énergies de l’organisme que représentent les glucides. Les experts de la nutrition insistent sur le fait que cette habitude est à développé dès l’enfance, période à laquelle la dentition est suffisamment efficace pour le permettre. 


Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la troisième lettre du mot crjg ? :